Invité de l’émission agora, aminée par Ibrahima Ndiaye sur la radio Dunya Thiès, dimanche dernier, le professeur Moustapha Samb, président du conseil d’administration de l’Agence presse sénégalaise, est revenu largement, dans la partie réservée aux questions d’actualités, sur la profession de journaliste au Sénégal. Pour lui, c’est un milieu qu’il faut assainir pour y extirper les « brebis galeuses ». Il est également revenu sur la place de son parti PRAD (Parti de la Renaissance Africaine et le Développement) dans le landernau politique.
Bonne Ecoute.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît