La Tunisie a perdu son deuxième match, ce samedi 23 juin, à Moscou. Elle a été battue par la Belgique (5-2), une défaite synonyme d’élimination. Ainsi aprés, l’Égypte et le Maroc, la Tunisie est la troisième équipe africaine a quitté dés le premier tour la compétition.
L’espoir du continent est désormais portés par le Sénégal qui joue ce dimanche contre la japon et le Nigéria qui s’est relancé hier, vendredi, après avoir battu l’Islande (2-0).

Revenant sur le match Belgique-Tunisie, Eden Hazard et Romelu Lukaku ont inscrit un doublé chacun alors que Dylan Bronn a réduit l’écart pour les Aigles de Carthage en première période. Michy Batshuayi a enfoncé le clou à la 90e minute avant que Wahbi Khazri marque dans le temps additionnel.

Déçu de la défaite contre l’Angleterre et de la manière dont les Aigles de Carthage avaient joué offensivement, le capitaine Wahbi Khazri espérait que son équipe montrerait son « vrai visage » face à la Belgique, dans le stade du Spartak à Moscou. Raté.

Malheureusement pour la Tunisie, une erreur du défenseur Syam Ben Youssef sur Eden Hazard à la limite droite de la surface provoque un penalty que le joueur de Chelsea transforme lui-même (6e). De quoi mettre un coup d’entrée sur la tête des hommes de Nabil Maaloul.

Romelu Lukaku au rendez-vous

Dépassés par la vitesse et l’efficacité des Diables rouges en début de rencontre, la Tunisie fini par réagir pour réduire l’écart après le deuxième but signé Romelu Lukaku, qui avait été parfaitement lancé par Eden Hazard (16e). Dylan Bronn, quelques minutes avant de sortir sur blessure, marque de la tête après un excellent coup franc botté par Khazri depuis la gauche des 25 mètres (18e). Thibaut Courtois ne peut que constater les dégâts.

Finalement, la Belgique se détache en fin de seconde période grâce à Lukaku qui inscrit son quatrième but lors de cette Coupe du monde (45e+3). L’attaquant des Diables trompe Ben Mustapha d’un ballon piqué bien ajusté. Juste avant la pause, le joueur de Manchester United permet à la Belgique de reprendre ses aises.

La génération dorée belge à l’heure

En seconde période, Eden Hazard efface Ben Mustapha sur sa sortie et marque dans le but vide (51e). La Belgique, très inspirée, a largement l’occasion d’enfoncer le clou. Après trois tentatives, dont une transversale sur un tir à bout portant (79e), Michy Batshuayi trouve le chemin des filets d’une demi-volée à gauche de la surface (90e). Wahbi Khazri sauve un peu l’honneur avec une réalisation trois minutes plus tard.

Après avoir écarté le Petit Poucet panaméen (3-0), la Belgique a confirmé face à une Tunisie qui se disait revancharde. Eden Hazard, Kevin De Bruyne, Romelu Lukaku, Thibaut Courtois, des talents qui sont venus en Russie dans l’espoir de performer. Car cette génération dorée reste pour le moment sur une grosse désillusion, une élimination en quarts de finale de l’Euro 2016 face au Pays de Galles.

« Il faudra sortir de ces 90 minutes sans regrets en ayant tout donné », avançait Wahbi Khazri. La Tunisie, en cinq participations en Coupe du monde, n’a remporté qu’une seule victoire contre le Mexique en 1978 lors de son baptême dans la compétition. Face au Panama, la Tunisie tentera d’en gagner une autre.

RFI et cilweb.com

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît