La polémique soulevée dans la série wiri wiri continue de susciter des réactions. Pour Oustaz Ibrahima Sow, un érudit dont la connaissance est bien appréciée par ses paires un peu partout, par ailleurs animateur d’émissions religieuses dans une radio de la place à Thiès, les oustaz qui animent les émissions doivent, avant de parler, bien se documenter pour éviter de dérouter les auditeurs ou téléspectateurs.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît