Les syndicalistes de l’enseignement professionnel et technique ont dénoncé le comportement des autorités de l’état qui non seulement jouent au dilatoire mais ne respect pas leurs engagements par rapport aux revendications des syndicats de l’enseignement. Ils ont saisi l’opportunité de l’arbre de noël qu’ils ont offert à leurs enfants le 26 décembre dernier à Thiès. Ils ont promis de mener le combat nécessaire au sortir de la présidentielle du 24 Février prochain.
Reportage Ibrahima Ndiaye

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît