La validation des signatures des sénégalais ayant décidé de parrainer des candidats en vue de l’élection présidentielle du 24 février par le conseil constitutionnelle se poursuit au Sénégal.
Ce 29 décembre, Khalifa Ababacar Sall et Karim Wade ont franchi l’étape du contrôle des signatures. Par contre, Pape Diop, Pierre Goudiaby Atépa et Moustapha Guirassy ont vu leurs candidatures recalées.
Cependant, la loi offre aux candidats victimes de doublons la possibilité de régulariser dans les 48 heures en procédant par remplacement jusqu’à concurrence du nombre de parrainages invalidés.
René Ndao

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît