La sous-section du syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale du district de dixième a tenu, ce Mercredi 2 janvier, un sit-in dans l’enceinte même de la structure de santé, leur lieu de travail. Ces travailleurs qui avaient respecté les mots d’ordre de grève de Ande Guesseum ont vu leurs salaires et motivations ponctionnés ; ce qu’ils ont trouvé inadmissible. Ils ont par ailleurs dénoncé la présence des forces de l’ordre dans leur lieu de travail, qui, à les en croire, ont cherché à les empêcher d’exercer un droit syndical.
Reportage Ibrahima Ndiaye

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît