La bonne gouvernance c’est certes la mise en place d’instruments de contrôles mais aussi et surtout des réflexes et comportements citoyens. Comprenant cet état de fait, le ministère de la bonne gouvernance et de la protection de l’enfant a misé sur la transmission de ces reflexes et comportements citoyens chez les jeunes. C’est ce qui est à l’origine de l’atelier de formation qui s’est tenu au CDPS de Thiès en direction d’une centaine de jeunes qui vont démultiplier l’expérience. Un atelier qui a également mis l’accent sur la protection des enfants qui, en période électorale, sont souvent exposés.
Reportage Ibrahima Ndiaye

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît