Dans la deuxième partie de son sermon, imam Pape Mohamed Mbaye, a abordé l’actualité en invitant les fidèles à prendre l’exacte mesure de l’élection. A l’en croire, le vote est non seulement un devoir citoyen mais quasiment une obligation pour la religion. Il a, par ailleurs, invité pouvoir comme opposition à comprendre que: le pouvoir est,avant tout, un attribut de Dieu

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît