Ahmed Bachir kounta, petit-fils du fondateur de la cité religieuse de Ndiassane, était aussi un éminant journaliste, fidéle à la RTS toute sa carrière durant. Il A rendu l’âme à l’hôpital militaire de ouakam des suites d’un malaise, dans la nuit du mercredi à jeudi. il avait 82 ans et a été porte-parole de la famille kounta de ndiaassane. Son enterrement est prévu à Ngdiassane, ce jeudi.
Nous y reviendrons, incha allah.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît