Décidemment, ce n’est pas, seulement, dans ses sermons de Tabaski ou de Korité que l’imam de Moussanté aborde les questions d’actualité.
En effet, quasi tous les vendredis Imam Babacar Ndiour aborde des thèmes d’actualité : la justice, la santé, l’éducation entre autres questions qui touchent le vécu des populations, sont passées au peigne fin ; et ce, sans complaisance.
Ce vendredi, la justice et les décisions rendues par les juges ont occupé une bonne place dans son sermon. Il a invité les juges à rester au service de la loi et de l’intérêt général pour éviter de faire basculer le Sénégal dans l’instabilité.
« Beaucoup de pays se sont embrasés à cause de jugements ou d’arrêts partisans et injustes de la justice comme ce fut le cas, en Côte d’Ivoire , du temps de Laurent Gbagbo » a rappelé l’imam Babacar Ndiour de la mosquée Moussanté, dans son sermon du vendredi 25 janvier.
Il a invité les juges à prendre la mesure de leur responsabilité et à comprendre qu’ils ont une lourde charge qui pèse entre leurs épaules. « Vous ne devez pas juger pour des privilèges, encore moins pour le plaisir d’une quelconque autorité, votre mission c’est de dire le droit conformément à la loi au nom de l’intérêt », a-t-il insisté dans son sermon.
Imam Babacar Ndiour a, aussi, noté pour le regretter, le fait que l’intérêt général soit relégué au second plan par rapport à ceux d’un groupe ou même parfois d’une seule personne.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît