Hélène Tine, présidente du Mouvement pour un Sénégal d’Ethique et de Travail (MSET), par ailleurs député de la 12ième législature, a choisi le candidat de la coalition Idy 2019.
Elle a saisi l’opportunité du meeting d’ouverture d’Idrissa Seck, le 3 Février dernier, pour rendre publique son choix en s’affichant dans la tribune officielle, réservée aux alliés de la coalition.
Et pourtant le président Macky Sall espérait l’avoir dans son camp. En effet, le candidat de la coalition Benno Bok Yaakar, avait officiellement et personnellement demandé à Hélène Tine de soutenir sa candidature pour un deuxième mandat, dans une audience qu’il avait sollicitée et obtenue de la coordonnatrice du MSET.
Elue sous la bannière de Benno Bok Yaakar en 2012, Hélène Tine a toujours gardé sa liberté de pensée et de ton par rapport à la gestion du président Macky Sall. A preuve, elle n’hésitait jamais de dénoncer à chaque fois que le besoin s’est fait sentir. D’ailleurs, c’est ce qui avait poussé Hélène Tine à rejoindre la coalition Manko Takhawou Sénégal. Une expérience malheureuse voire même une grande déception parce qu’elle a été investie à la 20ième position alors qu’elle était parmi les meilleurs députés de la 12ième législature.
Ainsi, en choisissant de s’allier à une coalition de l’opposition malgré la main tendue du président sortant, Hélène Tine a voulu rester dans la constance, aux cotés des populations.
Approchée par plusieurs candidats parmi lesquels Idrissa seck, qui a eu à effectuer le déplacement chez elle, Hélène a finalement rejoint la coalition Idy 2019, suite à une large concertation avec sa base.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît