L’imam Babacar Ndiour de la mosquée Moussanté à Thiès a invité les juges d’appels et constitutionnels à la sincérité pour ainsi jouer leur partition dans la préservation de la paix et de la stabilité. Il a saisi l’occasion de son sermon hebdomadaire axé sur la sincérité et le mensonge pour rappeler le cas de la cote d’ivoire qui, en 2005, avait basculé dans la violence du fait d’un juge

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît