A Thiès, ce lundi, 25 mars, le ministre de l’environnement, Mame Thierno Dieng, en marge d’un atelier de partage tenu à Thiès, le 25 mars 2019, au Centre Forêt à Thiès a reconnu que le combat contre le trafic illicite de bois est faibli par des receleurs dans le pays frontalier qu’est la Gambie. L’objectif général de l’atelier est de partager le contenu des nouvelles orientations et dispositions de la loi n° 2018-25 du 12 novembre 2018 portant code forestier et son décret d’application n° 2019-110 du 16 janvier 2019.