La gestion de la ferme de Lalane , portée par « le GIE Sursaut », est en train de diviser les populations de Fandène. En effet, une partie des membres du GIE s’oppose à la signature d’un contrat avec un nouvel exploitant de la ferme par le président d’un bureau dont le mandat est arrivé à terme. Interpellé sur la question. Babacar Diop, puisque c’est de lui qu’il s’agit, dira que le contrat a bel et bien respecté les textes et lois du règlement intérieur. Pour lui, ce partenariat avec le nouveau repreneur est intervenu le 18 Février 2019 alors que le mandat arrive à expiration le 25 mars 2019 à minuit.
Reportage Ibrahima Ndiaye

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît