« De Dieu, sommes venus à Dieu nous retournerons » nous dit le Coran. Pour ainsi dire qu’après toute naissance la marche logique de tout Etre vivant est de tendre vers la mort. Le décès d’un confrère journaliste émérite, Momar Seyni Ndiaye, survenu ce 10 avril 2019 à Dakar, nous rappelle cette trajectoire inhérente à la condition humaine. La mort.

Ce grand journaliste, très pointu dans l’analyse et quelque part iconoclaste, a fait de beaux jours au quotidien national le soleil, enseigné au Cesti, puis conduire la communication de la Sones jusqu’à la retraite.

Très présent ces deux dernières années dans des plateaux de télévision pour participer aux débats afin d’éclairer la lanterne de ses concitoyens sur des questions importantes dans la marche du pays, Doyen Momar Seyni Ndiaye s’est donné sur le champ du partage des idées jusqu’à la dernière minute. Que Dieu lui accorde sa Miséricorde. A Dieu…

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici s'il vous plaît